Le commentaire d’un officier de Northampton attire l’attention nationale

Publié: 6/8/2020 5:24:37 PM

NORTHAMPTON – Avec les protestations contre le meurtre de George Floyd qui se sont répandues à travers le pays, Northampton a réussi à gagner sa propre tranche d’attention nationale.

Un clip vidéo de la manifestation du 1er juin contre la brutalité policière à Northampton a été diffusé sur un épisode de « La semaine dernière ce soir avec John Oliver » – une émission hebdomadaire de HBO dans laquelle le comédien « couvre de façon satirique la semaine d’actualités, de politique et d’actualité ».

« Trop de gens semblent encore penser que c’est le problème de quelques mauvais acteurs », a déclaré Oliver dans l’épisode d’une demi-heure de dimanche, consacré à la police. « En fait, il suffit d’écouter un officier essayer en vain de faire valoir cet argument auprès de certains manifestants cette semaine ».

La vidéo montre une scène de protestation à Northampton. « Un mauvais hamburger chez McDonald’s ne rend pas McDonald’s mauvais », a déclaré le capitaine de police de Northampton, Robert Powers, dans un mégaphone.

Des huées ont éclaté dans la foule. Un manifestant peut être entendu dans la vidéo en criant: «Qu’est-ce que ça signifie?»

Oliver était d’accord avec le manifestant.

«Parce qu’un hamburger devrait signifier une inspection sanitaire», a-t-il dit, «quelques mauvais hamburgers pourraient signifier la fermeture de McDonald’s, et de mauvais hamburgers tuant régulièrement des gens dans la rue signifieraient que nous pourrions peut-être tous envisager d’aller f — ing végétalien.  »

Il a ajouté: «Il ne s’agit clairement pas d’officiers individuels, il s’agit d’une structure fondée sur le racisme systémique que ce pays a créé intentionnellement et doit maintenant démanteler intentionnellement et remplacer par une structure qui prend en compte les besoins des personnes qu’il sert réellement.  »

Les pouvoirs n’ont pu être joints pour commentaires lundi après-midi. L’épisode a plus de 3 millions de vues sur YouTube.

Greta Jochem peut être contactée à [email protected]