Le retard d’expédition par barge entraîne l’absence de hamburgers, de nourriture pour animaux de compagnie

LIHU’E – Burger King n’a plus de hamburgers et Kentucky Fried Chicken n’a plus de purée de pommes de terre.

Ce ne sont là que quelques-uns des effets d’une expédition par barge retardée en raison du fait que des membres d’équipage ont contracté COVID-19, déclenchant une petite réaction en chaîne sur l’île.

« Nous sommes frustrés parce que nous servons nos clients et les clients ont été déçus », a déclaré jeudi la directrice de Burger King, Marionette Cataquian. « C’est pourquoi ils viennent dans notre restaurant pour acheter ce qu’ils aiment. »

L’établissement de restauration rapide est resté occupé jeudi à l’heure du déjeuner, les clients s’arrêtant pour lire que leurs plats préférés n’étaient pas à vendre. Des panneaux, comme celui de Cataquian, ont été installés à divers endroits de l’île, informant les clients du manque de marchandises.

« Les hamburgers, les Whoppers, tous les jours, c’est la seule chose que les gens veulent », a déclaré Cataquian. « Nous faisons de notre mieux pour servir les clients. Nous essayons d’expliquer, mais certains clients ne comprennent pas.

Burger King commande généralement des hamburgers supplémentaires dans chaque expédition, a déclaré Cataquian, et parfois d’autres restaurants s’arrêtent pour récupérer ces extras. Cette semaine, il n’y avait pas de figurants.

La barge devait initialement partir d’Honolulu pour Nawiliwili le jeudi 22 juillet, mais a été retardée jusqu’au samedi 24 juillet, après que cinq membres d’équipage des Young Brothers se soient mis à naviguer la semaine dernière pour Kaua’i testés positifs pour COVID-19, forçant les membres d’équipage en quarantaine.

En raison d’ajustements temporaires du calendrier de navigation pour maintenir les besoins d’équipage des remorqueurs de la Garde côtière américaine, une autre barge qui devait partir pour Nawiliwili lundi dernier a été retardée.

Natural Pet Hawai’i à Puhi a également été touché, a rapporté la propriétaire Jennifer Pimsaguan.

« Nous gardons une liste de personnes à appeler lorsque leurs affaires arrivent », a déclaré Pimsaguan.

« C’est fou, c’est étrange qu’une facette de celui-ci s’arrête et que Kaua’i soit laissé haut et sec », a déclaré Pimsaguan. « Les îles extérieures ont définitivement besoin de trouver quelque chose. Les péniches sont vraiment importantes ici. Les gens dépendent d’eux tous les jours.

Une partie de l’inventaire de Pimsaguan arrive directement à Kaua’i, d’autres doivent s’arrêter à O’ahu, et selon diverses circonstances, comme un envoi ne faisant pas de transfert, ses articles peuvent être retardés.

Natural Pet propose une variété d’aliments pour animaux de spécialité, dont beaucoup sont destinés aux chiens ou aux chats allergiques.

« C’est difficile pour moi de manquer parce que les gens dépendent d’un certain style de nourriture pour leur animal », a déclaré Pimsaguan.

Young Brothers naviguera sur une barge de récupération jusqu’à Nawiliwili pour être livré aujourd’hui.

« Young Brothers continuera de protéger le bien-être des membres de notre équipe, des clients et des communautés que nous servons contre COVID-19 », a déclaré Megan Rycraft, directrice de la santé, de la sécurité, de la qualité et de l’environnement chez Young Brothers, LLC, dans un communiqué la semaine dernière. . « La santé et la sécurité de nos employés sont notre priorité absolue alors que nous continuons à assurer nos 12 traversées hebdomadaires entre les îles. »

Le port aura des heures d’ouverture spéciales le dimanche 1er août de 7 h 30 à 15 h 30, avec une fermeture d’une heure pour le déjeuner à partir de midi. Ces mêmes heures prolongées seront également en vigueur le lundi 2 août.

Voici un calendrier de mainlevée des marchandises :

• Conteneurs droits secs et réfrigérés : au déchargement ;

• Fret réfrigéré en vrac et palettisé : dimanche 1er août à 13 h ;

• Marchandises palettisées sèches et mixtes : lundi 2 août;

• Automobiles et roll-on roll-off cargo : lundi 2 août.

En revanche, certains n’ont pas du tout été touchés.

Brandon Yoshimoto de McDonald’s Kaua’i a déclaré que les affaires se déroulaient comme d’habitude chez lui la semaine dernière et qu’il n’a vu aucune répercussion sur l’expédition retardée.

Yoshimoto a déclaré qu’il y avait eu des retards plus longs en raison de vagues dangereuses que les barges n’ont pas pu traverser.

« Partout aura toujours le hoquet », a déclaré Yoshimoto. « Vous ne pouvez pas empêcher qu’ils (les jeunes frères) prennent des précautions. »

•••

Sabrina Bodon, rédacteur, peut être contacté au 245-0441 ou à [email protected]